Présentation de la série

Synopsis :

Envoyé par Keron, la 58ème planète de la nébuleuse de Gamma, le sergent keroro, chef de l’unité des forces spéciales armées pour l’invasion de l’univers, s’infiltre sur terre avec son équipe pour accomplir sa mission. Les cinq membres de l’équipe retrouvés dispersés, Keroro se fait capturer par la famille Hinata avant de s’installer chez eux, tentant tout de même de continuer son invasion.

La série :

Au départ un one shot créé en 1998 par Mine yoshizaki, Keroro Gunsō devient dès l’année suivante un manga prépublié dans le magazine Shōnen ace. Savant mélange d’humour et de science fiction, la série se démarque de par son ton décalé et ses personnages hauts en couleur, ainsi que par ses nombreuses références à la culture populaire et des oeuvres Japonaises en général. Les chapitres, assez courts (entre dix et une vingtaine de pages pour la plupart), se concentrent principalement sur les tentatives d’invasion et le quotidien particulier de la famille Hinata et de leurs proches.

La popularité grandissante du manga permet à la série d’avoir une adaptation animé en 2004 par le studio Sunrise, ainsi qu’une multitude de produits dérivés. Le sergent Keroro et les autres grenouilles deviennent des figures importantes chez beaucoup de jeunes et des mascottes connues du grand public. Exportée dans plusieurs pays aussi bien en format papier que télévisuel, la série reste une oeuvre unique et déjantée, au même titre que Doraemon, par lequel l’auteur du sergent a été beaucoup influencé, pouvant toucher tous les âges et diverses cultures (bien que de nombreuses blagues ou références ne peuvent être comprises qu’en japonais). Encore aujourd’hui en cours, le manga compte 25 volumes, et s’offre une deuxième adaptation animé, six longs métrages et plusieurs spin offs.

Publicités